Action non alignée n°15 – Que l’on m’ôte ce monstre de devant mes yeux- Pierre Louvel

Pierre Louis Louvel

Une gravure, des dessins d’après, entre autre, Horace Vernet et Eugène Delacroix, sont exposés en arrière plan de la conversation (sur un pupitre de table, dans des cadres). Le numéro de ¬NADA 46 est aussi consultable. Le journal comme les dessins, relate et représente Pierre-Louis Louvel assassin du Duc de Berry. Aucun des portraits ne montrent le même visage.

Un portrait est déjà un réquisitoire ou un plaidoyer.

Cette installation discrète est la sixième d’une série d’action picturale réalisée au musée par Laurent Marissal. Cette série « la pluie fait partie du procès... » s’inscrit dans un ouvrage in progress provisoirement intitulé : LM Pinxit (IV) ita ius esto, (ainsi soit le droit).

 

★ action non alignée # 16  ★ Que l’on m’ôte ce monstre de devant mes yeux ! ★ action furtive et picturale — série ita ius eto (n°6) ★

painterman pinxit  ★ avec des dessins d’après quelques anonymes  || D., || Eugène Delacroix || De Vincq || Henriquel-Dupond || Charles || Horace Vernet  ★  l’action a lieu en marge de la conversation animée par Emmanuel Pierrat avec Etienne Madranges, avocat et Dominique Simonnot, chroniqueuse judiciaire, autour d’une question « Comment conter l’histoire judiciaire ? »

2018-12-13T14:24:02+00:0013 décembre 2018|Catégories : Manifestations culturelles|