Action picturale « ita ius eto » — l’éloquence, c’est la discipline du cri — Thierry Lévy – Laurent Marissal

la pluie fait partie du procès

 / le vent fait partie du procès

 (Ezra Pound)

action #0 : la discipline du cri

— 30 janvier 2018. Musée du Barreau de Paris. Un espace est aménagé pour accueillir l’événement du jour : un hommage à Thierry Levy rendu par Hugo et Balthazar Lévy, ses fils, tous deux avocats au Barreau de Paris mais aussi Me Basile Ader, avocat, Vice-bâtonnier du Barreau de Paris, Me François Gibault, avocat, Ancien Membre du Conseil de l’Ordre, Conservateur honoraire du Musée, Me Delphine Boesel, avocate, Présidente de la section française de l’Observatoire International des Prisons, Geoffroy de Lagasnerie, Philosophe et Sociologue, Professeur à l’Ecole nationale supérieure d’Arts de Paris-Cergy et Me Emmanuel Pierrat, Conservateur du Musée.

Sur chacune des chaises des intervenants et des spectateurs sont distribués des papillons colorés. Le papillon est bichrome, une face rouge, le revers jaune, rouge ou bleu.  Sur le revers est imprimé en rouge et noir, un dessin accompagné d’une citation de l’avocat : L’éloquence c’est la discipline du cri. Le dessin détourné du manuel de typographie « le Champ Fleury » composé par Geoffroy Tory en 1529, représente le visage encagé servant de gabarit au tracé d’un monogramme : TL.

Un ensemble de ces papillons au forme et couleur différente sont posés. Sur la vitrine consacré à Dreyfus, pliés ils forment comme la maquette d’une micro cité, asile précaire, où comme une barricade effondré sur la paroi de verre qui surplombe les archives, un  cri.

Cette installation discrète inaugure une série d’action picturale réalisée au musée par Laurent Marissal. Cette série « la pluie fait partie du procès… » s’inscrit dans un ouvrage in progress provisoirement intitulé : Pinxit IV ita ius esto, (ainsi soit le droit).

2018-05-02T14:48:46+00:00 2 mai 2018|Catégories : Actualités, Manifestations culturelles|