Né le 9 juin 1887 à Brest, d’un père professeur agrégé, il étudie au lycée Carnot de Paris puis au lycée Michelet de Vanves, avant de poursuivre des études de droit et de lettres. Il est licencié en droit le 3 novembre 1908 et admis au barreau de Paris. Engagé volontaire dans l’armée en 1905 comme aspirant, Michel Missoffe devient sergent au 132e R.I. en 1907 passé dans la réserve, puis sous-lieutenant de réserve. Il se marie en 1907 avec une femme « ravissante », Liliane de Sonis, descendante du Maréchal de Russie Prince Michel Koutouzov. Il est élu en 1913 vice-président de la Conférence Tocqueville « où je défendais avec fougue les opinions les plus réactionnaires » explique-t-il dans ses mémoires de Combattant. Passionné par les lettres et la littérature, il est aussi écrivain public et publie régulièrement des articles dans l’hebdomadaire La Vie parisienne ; certaines de ses pièces sont également mises en scène dans les théâtres. Lorsque la guerre éclate, il exerce depuis 6 ans au Barreau et se dit être un homme heureux.   Lire la suite…